Historique
du Giron des musiques de la Gruyère

par Roger Pasquier

Le giron des musiques de la Gruyère fait parler de lui depuis 1908 qui était aussi la 1ère fête des musiques organisée par le Corps de musique de la Ville de Bulle.

Le premier procès-verbal retrouvé est daté du 22 janvier 1928 qui fait état de la 4e fête. Les sociétés rurales, selon le procès-verbal soit les sociétés villageoises, déclinaient l’organisation de la manifestation en raison de divers obstacles insurmontables rencontrés lors de la 3e fête et c’est à nouveau le corps de musique qui l’organisa le 20 mai 1928 avec deux morceaux d’ensemble. En 1932 la carte de fête coûtait Fr. 5.-.

De 1908 à 1975 les sociétés étaient organisées en société « vorort » qui se traduit par « avant lieux » ce qui fait que c’était la société organisatrice de la fête qui gérait l’administration du giron depuis l’attribution jusqu’à l’attribution suivante et ceci en plus de l’organisation de la fête. Le Président était le Président en charge de la société organisatrice. Deux assemblés étaient convoquées, celle des Présidents et celle des délégués, et les frais à la charge de la société en fonction. Monsieur Marcel Zaugg de Bulle était membre de comité cantonal et assistait pratiquement à toutes les assemblées et remettait les médailles. Son remplaçant fut Monsieur Nicolas Grand de Bulle.

C’est en 1972 qu’une proposition a été faite par Monsieur Marcel Gremaud, Président d’Echarlens, de nommer un comité du giron pour l’organisation des cours de perfectionnent pour les jeunes, ceci afin de soulager la société organisatrice qui avait déjà fort à faire. Monsieur Jean Niquille de Charmey, alors Président de la société « vorort » partageait aussi cet avis.

C’est le 31 octobre 1975, lors de l’assemblée des délégués que Jean Niquille revint à la charge et trouva qu’il serait heureux de créer un comité formé de 5 personnes ainsi que de rédiger de nouveaux statuts. Comme par hasard, Monsieur Marcel Gremaud d’Echarlens s’inquiète du financement de ce comité. Après maintes discussions sur le financement, sur une éventuelle commission d’étude, Monsieur Mauron, Président de la Tour-de-Trême estime qu’il faut voter le principe. Résultats 21 oui et 5 non. Un deuxième vote est demandé pour former tout de suite un comité qui s’engageait à mettre sur pied des statuts pour le printemps 76. Résultats 26 oui et 4 pour la commission d’étude.

Sur proposition, feront parti de ce comité :
Jean Niquille de Charmey, Président
Marcel Aechlimann de Vuadens, Vice-Président
Emil Borcard de Grandvillard, caissier
Roger Pasquier de Riaz et Marcel Gremaud d’Echarlens responsable de la formation et de l’information
Armand Pasquier de Vaulruz, membre adjoint.

Le Président proposa à chaque société de verser un montant de Fr. 20.- pour permettre à ce comité de démarrer. Dès ce jour le Giron actuel était né mettant ainsi fin à la société « vorort ». Les cours de perfectionnement ont eu lieu jusqu’en 1998 et furent abandonnés faute de candidats, c’est le conservatoire décentralisé qui pris le relais.

De 1975 à aujourd’hui, les Présidents suivants se succédèrent :
De 1975 à 1982 Jean Niquille, Charmey
De 1982 à 1985 Roger Pasquier, Riaz
De 1985 à 1988 Laurent Oberson, Sâles
De 1988 à 1992 Gilbert Bugnard, Charmey
De 1992 à 1994 René Rime, Gruyères
De 1994 à 1996 Claude Pugin, Echarlens
De 1998 à ce jour Georges Bongard, Sâles.