Historique

Si l'on ne connaît point l'année de sa création, nous savons en tous cas que notre fanfare locale est âgée de plus d'un siècle.

Dans les années 1870, en effet, la société existait déjà, mais les difficultés d’alors la firent sombrer dans le néant avant la fin du 19ème siècle.

C’est en 1902 que des membres du chœur d'hommes formèrent un ensemble instrumental. Le 2 novembre de cette année-là, les premiers statuts sont élaborés, approuvés et signés par MM. Calybite Overney en tant que Président, Olivier Rime Vice-Président, Constant Pipoz comme Secrétaire et Félicien Tornare comme Directeur. Alors, chœur et musique étaient unis, chantant et jouant dans le même local, sous le même drapeau « L'Echo des Alpes ». Ce mariage de cordes vocales, de trompettes, de bugles, de tambours, de grosse caisse, ne dura guère. L'incompatibilité des notes obligea ce pourtant « beau couple » à la séparation. La fanfare prit alors le nom de « Edelweiss », la plus belle fleur de nos montagnes. Elle se donna ensuite un drapeau en 1909, qui fut inauguré au Katolikentag à Zoug.

Le 21 juillet 1921, l'Edelweiss se donne de nouveaux statuts, avec les signatures d'Oscar Bugnard Président et Maurice Bugnard secrétaire. Le 1er article est ainsi rédigé : « Il s'est formé à Charmey une société de musique sous le nom d'Edelweiss, ayant pour but de cultiver l'art musical. Son siège est à Charmey ».

C'était alors un nouveau départ. Depuis, l'Edelweiss a bien tenu contre neige et bourrasque.
Peu après, la jeune Edelweiss intégrait la Société Cantonale des Musiques Fribourgeoises. Remarquée par sa discipline et ses productions, la fanfare de Charmey fut maintes fois élevée aux fonctions de musique de fête.

C'est ainsi qu'en 1916, en pleine grande guerre, elle a joué en l'honneur du Général Pau, qui commanda une armée française durant les conflits de 1870 et de 1914 à 1918; il était venu à Charmey inspecter les internés de son pays. En 1931, elle est invitée à Genève à l'occasion de la Fête des Costumes Suisses; en 1935, elle est à Fribourg lors du Tir Fédéral. Les années suivantes, elle est à l'Expositions d'Agriculture à Berne et à Fribourg. Elle a également animé plusieurs fêtes en France, soit à Bourgoin-Jallieux, Orphin, ainsi que la Fête du Muguet à Rambouillet. L'Edelweiss, douée d'une grande fidélité, participe régulièrement aux girons des musiques de la Gruyère, ainsi qu'aux Fêtes Cantonales.

Le 1er habit officiel de notre fanfare fut le charmant complet d'armailli qui date de 1928.

Photo fanfare 19??

Plusieurs directeurs se sont succédés au pupitre, en passant par MM. Félicien Tornare, M. Niquille, Roger Tornare, René Tornare, Bernard Rime, Henri Monney, Serge Ecoffey, Fabien Crausaz, Catherine Gapany et à ce jour Monsieur Jean-Didier Bellon. Tous ces directeurs ont tout fait et font tout pour mener à bien les destinés de la société.

En 1974 la société de musique a organisé pour la première fois, la fête des musiques gruériennes à Charmey puis elle a remis l’ouvrage sur le métier en 2002 afin de rassembler une nouvelle fois les sociétés de musique de notre giron à Charmey.

En automne 2008, elle a organisé le 100e anniversaire du Giron des musiques de la Gruyère, en mettant notamment sur pied un concours sous une nouvelle forme avec l’exécution d’une marche, d’une partition avec soliste, d’une pièce de musique légère et d’une composition de tambours devant jury. Le site de la fête est toujours disponible dans nos archives en passant par ce lien.

Fanfare l'Edelweiss de Charmey en 2009

© Eric Fookes (www.charmey.org)